Championnat des juments DSP 2019

Championnat des juments DSP 2019

26.01.2019

2e championnat des juments de race Deutsches Sportpferd / DSP (cheval de sport allemand)

le 26 janvier 2019 à Munich-Riem 

événement intégré aux Journées des Etalons Deutsches Sportpferd

 

 

Chaqu’un des cinq stud-books d’Allemagne du Sud avait le droit d’envoyer deux juments de leurs régions d’élevage nés entre 2014 et 2015 pour ce deuxième Championnat des Juments DSP, événement intégré dans les Journées des Etalons DSP 2019. L’Allemagne du Sud avait invité deux juges indépendants, Lars Gehrmann, directeur d’élevage et gérant du Trakehner Verband, et Theodor Leutchen, vice-président de la division élevage de la F.N. allemande. 

Les jeunes femelles ont été évaluées à la main au pas et au trot. Dix juments ont été présentées. Elles étaient toutes bien construites, fines et élégantes avec une belle locomotion. La plupart des juments était des juments primés d’état qui se sont déjà distinguées dans leurs régions respectives lors des championnats régionaux ou lors des concours modèle et allures. 

 

Les deux juges ont finalement décerné le titre « Championne des juments DSP 2019 » à la jument primée d’état, Libell de Lord Leopold x Lambada. Elle est née en 2014 chez Anton Menrad. Thomas Casper, propriétaire du Gestüt Birkhof, a fait son acquisition en juillet 2018. Et il ne regrette pas son achat : Libell a été 4e à la finale de l’épreuve des 4 ans lors des Championnats d’Allemagne du Sud à Nördlingen en juillet 2018. Lors de la « Landesstutenschau » du Bade-Wurtemberg à Weilheim-Teck en octobre 2018, Libell était la meilleure jument de sa génération grâce à sa locomotion exceptionnelle et sa prestance. Elle est issue de la lignée maternelle d’où vient également l’étalon Rocky Lee. 

L’écharpe de la vice-championne a porté la jument Sonnerie Souveraine, née en 2015 de Sezuan x Silvermoon/T. La jument alezane a plu par son modèle et aussi par sa locomotion. A la 3e place termine Dancing Queen B de Decurio x Quaterback x Paradisvogel, née en 2014. D’abord, la jument bai foncé s’est laissée impressionner par l’environnement, puis son trot a révélé une belle arrière-main bien active. Elle était bien construite et avait un bon pas. 

 

 

Une jument aux origines de saut d’obstacles faisait partie de la collection : Calina, jument primée d’état de Cascadello I x Clinton I, née en 2015 chez Christian Wittlinger. La jument a tellement plu aux Lars Gehrmann et Theodor Leuchten qu’ils l’ont décerné un prix spécial pour sa belle locomotion. 

 

 

 

photographe: Sabine Mottet

photo en haut: jument Libell (championne DSP - 2019)  /  photo en bas du texte 2e championnat: jument Sonnerie Souveraine (vice-championne DSP - 2019) 

 

 

 

1er championnat des juments de race Deutsches Sportpferd / DSP (cheval de sport allemand)

le 27 janvier 2018 à Munich-Riem 

événement intégré aux Journées des Etalons Deutsches Sportpferd

 

Pour la première fois, « l’Allemagne du Sud » a organisé en 2018 un championnat des juments DSP pour déterminer la meilleure jument des régions d’élevage de chevaux d’Allemagne du Sud. Chacun des cinq stud-books a eu le droit d’envoyer deux candidates nées entre 2013 et 2014. Les jeunes femelles ont été évaluées à la main et en allures en liberté. 10 juments ont été présentés, l’une plus belle que l’autre. Seulement une jument présentait des origines saut d’obstacles. Trois juments descendaient des anciens reproducteurs du Gestüt Birkhof (Fred Astaire, Genesis, Lord Leopold). Sinon, les jeunes femelles avaient comme père Lord Loxley, Don Juan de Hus, Totilas ou Benicio, Millennium et Best of Gold. 

 

La jument primée d’Etat, nommée Phantastica, née en 2013, a impressionné les juges par son modèle parfait, sa locomotion ample et élastique. Aussi, les origines étaient excellentes, même de renommée mondiale : Don Juan de Hus x Expo’se x Sandro Hit. Par sa mère Philharmonie, Phantastica descend de la célèbre lignée maternelle « P » de Neustadt/Dossse. Elle est une demi-sœur de l’étalon DSP Belantis qui poursuit une carrière sportive impressionnante sous la selle d’Isabell Werth. Envoyé par le stud-book du Brandebourg-Anhalt, la belle jument toute noir est un produit du Haras d’Etat de Neustadt/Dosse qui en est aussi propriétaire. DSP Phantastica est déjà Championne du Brandebourg-Anhalt et Championne d’Allemagne du Sud en 2016 et maintenant aussi Championne des juments DSP 2018 (avec la note de 8,41). 

 

A la  2e place des meilleures juments d’Allemagne du Sud, avec le titre Championne Réserve, suit une fille de Millennium x Quattro B. Diamant vient du Haras d’Etat de Graditz qui forme ensemble avec le Haras d’Etat de Moritzburg (étalonnage) la « Sächsische Gestütsverwaltung » (l’administration des Haras d’Etat de la région du Saxe-Thuringe). Diamant était très belle et très prometteuse. Le Haras d’Etat de Moritzburg est co-propriétaire avec le Gestüt Sprehe. 

 

Candelera B, une jument primée d’Etat de Best of Gold x Landsberg, était la 3e dans ce classement unique. Très fine et gracieuse, elle a convaincu les juges par son arrière main bien active. Elle est née en 2014, issue de la même lignée maternelle comme l’étalon Con Spirit, champion suprême des étalons saut d’obstacles d’Allemagne du Sud en 2009, dans l’élevage d’Anton Schindele (père et fils) en Bavière. 

  

 

 

photographe: Sabine Mottet

photo: jument Phantastica (championne jument DSP - 2018)